À PROPOS

ad-heritage-image
ad-heritage-image

1950
CONFECTION DE CHEMISES « EL FARO »

ONos origines remontent à un petit atelier de confection familial situé à Ourense, dans l’arrière-pays galicien (Espagne).

1975
LA SOCIÉTÉ

Nous habillons l’avant-garde sociale qui a instauré la démocratie en Espagne. Nous changeons le style raide et étriqué du franquisme tardif en intégrant des volumes décontractés et des matières naturelles. Nous permettons au lin de se froisser. Le naturel s’oppose au fer.

ad-heritage-image

1984
UNE RIDE EST UN TRAIT DE BEAUTÉ.

Cette phrase reprend toute la dimension philosophique de la société, qui occupe non seulement l’espace esthétique de la mode, mais également celui de l’éthique. Elle fait partie de l’imaginaire collectif espagnol, d’une part comme la devise d’Adolfo Domínguez, et d’autre, comme une expression visant à apprécier la beauté intrinsèque des tissus et des personnes.

ad-heritage-image
ad-heritage-image

1985
VOGUE.

La presse internationale nous classe comme l’une des sociétés européennes les plus importantes du moment. L’Uomo Vogue consacre à Adolfo Dominguez un ample reportage monographique.

1990
LE PARFUM.

Avec le parfum Agua Fresca, nous marquons à jamais la mémoire olfactive de l’ensemble du pays. Aujourd’hui, il demeure d’un des parfums les plus appréciés en Espagne.

ad-heritage-image

1992
L’INTERNATIONALISATION.

Une fois la marque consolidée dans notre pays d’origine, nous nous ouvrons à d’autres marchés. Aujourd’hui, la société compte plus de 390 magasins répartis dans le monde. Ses marchés principaux sont le Mexique et le Japon.

ad-heritage-image

1997
SORTIE EN BOURSE.

Le succès commercial et la reconnaissance internationale d’Adolfo Dominguez se reflètent dans sa sortie en bourse. Il s’agit de la première société de mode du pays à être cotée sur le marché continu espagnol. Une étape importante pour la projection et la stabilité de la société.

ad-heritage-image
ad-heritage-image

2000
L’ENGAGEMENT

« Nous sommes fils de la terre et non ses maîtres ». Nous avons assumé de fortes responsabilités dans le design de nos collections. Depuis 2010, nous nous abstenons d’utiliser des matières obtenues par cruauté animale. Nous sélectionnons des tissus et processus de fabrication propres envers la société et la planète. L’engagement qui augure des changements profonds.

2008
LA CRISE.

La crise financière internationale altère le modèle d’expansion sur lequel misait Adolfo Dominguez dans ses lignes d’activités. La société enregistre des pertes.

ad-heritage-image

2017
UNE NOUVELLE ÈRE.

Adriana Domínguez prend les rênes de la société. Son plan de sauvetage est un exercice de créativité et de sacrifice. Elle décide de fusionner les différentes lignes en une seule collection. Tout un retour à l’essence de la marque. Avec une nouvelle stratégie de communication, la société récupère la pertinence sociale d’antan. La campagne « Vive l’ancien », primée, devient la nouvelle « une ride est un trait de beauté ». La campagne permet de retrouver le chemin de la rentabilité et devient un cas d’étude de « turnaround ».

2019
RETOUR À LA CRÉATIVITÉ.

La société retrouve ses racines artistiques quand Tiziana Domínguez prend le poste de Directrice créative. Après des années d’absence, elle reprend les défilés avec une proposition rénovée : des mannequins non professionnels et des défilés délocalisés. La production locale est récupérée par le biais de collections limitées permettant d’expérimenter le design avant-gardiste.

ad-heritage-image